Et si on parlait radicalisation ?

Vous voulez en savoir plus sur les rapports présumés (enfin surtout par le ministère de l'Intérieur) entre psychiatrie et radicalisation ?
Alors venez écouter le Dr Margot Trimbur nous donner des éléments pour se forger une opinion.

Références :

1- Marc Sageman. Le vrai visage des terroristes, psychologie et sociologie des acteurs du djihad. Denoël éditions. 2005. 400 p.

2- Moghaddam FM. The Staircase to Terrorism: A Psychological Exploration. Am Psychol. 2005;60(2):161‐9.

3- McCauley C, Moskalenko S. Mechanisms of Political Radicalization: Pathways Toward Terrorism. Terror Polit Violence. juill 2008;20(3):415‐33.

4- Simi P, Sporer K, Bubolz BF. Narratives of Childhood Adversity and Adolescent Misconduct as Precursors to Violent Extremism: A Life-Course Criminological Approach. J Res Crime Delinquency. 1 juill 2016;53(4):536‐63.

5- Bazex H, Bénézech M, Mensat J-Y. «!Le miroir de la haine!». La prise en charge pénitentiaire de la radicalisation!: analyse clinique et criminologique de 112 personnes placées sous main de justice. Ann Méd-Psychol Rev Psychiatr. mars 2017;175(3):276‐82.

6- Radicalisation : “Rive”, le programme expérimental du gouvernement pour quitter le djihad [Internet]. Disponible sur: http://www.apcars.fr/radicalisation-rive-le-programme-experimental-du- gouvernement-pour-quitter-le-djihad/

7- Frédéric Lauféron. Un outil au service du désengagement ! : présentation du dispositif RIVE. Actual Jurid Pénal. mars 2018;135‐7.

8- La thèse de Margot Trimbur... dès que la faculté l'aura mise en ligne...

Commentaires