Quelle est la véritable nature des quasars ?

Au début des années 1960, les astronomes annoncent au monde qu’ils ont détecté de mystérieux objets célestes qu’ils pensent être des étoiles d’un nouveau genre...

---------------
LA MINUTE SCIENCE !
---------------
Tipeee (financement participatif): http://goo.gl/qMnPg5
Youtube : http://goo.gl/ryrBBO
Facebook : http://goo.gl/EPFl4t
Twitter : http://goo.gl/SmHjZa
Site officiel : http://goo.gl/UhCTHNt
Collectif "La vidéothèque d'Alexandrie" : http://goo.gl/I2eh0w

---------------
SCRIPT
---------------
Au début des années 1960, les astronomes annoncent au monde qu’ils ont détecté de mystérieux objets célestes qu’ils pensent être des étoiles d’un nouveau genre. Pourtant, en les étudiant de plus près, ils réalisent que leur luminosité est équivalente à celle de plusieurs centaines de galaxies réunies. Un gros WTF généralisé s’abat alors sur la communauté scientifique et décision est prise de nommer ces astres atypiques, quasars.

Jusqu’aux années 1980, les scientifiques ne savent pas trop quoi penser de ces fameux quasars. Les théories concernant leur nature, leur origine et leur mode de fonctionnement se multiplient mais aucun consensus ne semble vouloir se dégager.
Et puis un jour, ils comprennent. Les quasars sont en réalité des très lointaines galaxies actives au centre desquelles un trou noir supermassif projette de puissants jets de radiations, d’une luminosité inégalée dans le cosmos.

Cette luminosité est le résultat d’importantes quantités de matière qui, en tombant dans le disque d’accrétion du trou noir, provoquent l’émission d’un rayonnement électromagnétique d’une intensité hors norme.

La Voie Lactée pourrait elle aussi être un quasar si son trou noir galactique disposait encore de suffisamment de matière à engloutir. Mais Sagittarius A a depuis longtemps fait le ménage dans son voisinage et est aujourd’hui à la diet.

C’est d’ailleurs très probablement le cas de l’ensemble des quasars que nous connaissons. La plupart d’entre eux se situent en effet aux confins de l’univers observable et leur lumière a voyagé pendant des milliards d’années à travers l’espace avant de nous parvenir. Les observer revient donc à observer des fantômes cosmiques, surgis d’un passé lointain dont il ne reste aujourd’hui plus rien.

---------------
POUR ALLER PLUS LOIN
---------------
Sources (en bas de page) : http://www.boite-aux-curiosites.com/quelle-est-la-veritable-nature-des-quasars/

---------------
MUSIQUE
---------------
Stellardrone - http://freemusicarchive.org/music/Stellardrone/

Commentaires