LORENZO de George Miller, L'analyse de M. Bobine

Lorenzo est-il un drame médical, un thriller, un film d'horreur ou tout ça à la fois ?

★ Soutenez-nous sur Tipeee ► https://www.tipeee.com/le-cine-club-de-m-bobine
★ Rejoignez nous sur Facebook ► http://www.facebook.com/M.Bobine
★ Suivez-nous sur twitter ► https://twitter.com/MonsieurBobine
★ Abonnez-vous sur Youtube ► http://bit.ly/Mr-Bobine

Si Lorenzo, (ou Lorenzo’s Oil comme on dit en Australie) n'est pas le film le plus connu du réalisateur de la saga Mad Max, George Miller le considère pourtant comme le plus personnel de ses films, celui dont il est le plus fier.

Lorenzo raconte la quête de Michaela et Augusto Odone qui tentent de sauver la vie de leur fils Lorenzo atteint d'adrénoleucodystrophie. Si de prime abord, le pitch de Lorenzo semble bien éloigné des autres films du réalisateur de Mad Max : Fury Road et d'Happy Feet, Lorenzo n'est pas un mélodrame médical lambda et porte la marque de son auteur. En effet, quelque soit le genre, le sujet ou le ton de ses films, Miller met en scène une lutte mythique jalonnée d'épreuves et de faux prophètes.

Lorenzo de George Miller : la critique / analyse de Monsieur Bobine
Réalisation, voix, montage : Julien Pavageau
Écriture, recherche : Antoine Verley

Lorenzo's Oil :
Réalisé par George Miller
Avec Susan Sarandon, Nick Nolte, Peter Ustinov
Genre : thriller, horreur, drame médical

© 2018 - Le Ciné-Club de M. Bobine

Abonnez-vous dès maintenant pour ne rater aucune analyse cinéma de Monsieur Bobine !

Commentaires