The Killer de John Woo : l'analyse de M. Bobine

Saviez-vous que The Killer de John Woo a été une porte d’entrée sur le cinéma Hong-kongais pour beaucoup de spectateurs ?

★ Soutenez-nous sur Tipeee ► https://www.tipeee.com/le-cine-club-de-m-bobine
★ Rejoignez nous sur Facebook ► http://www.facebook.com/M.Bobine
★ Suivez-nous sur twitter ► https://twitter.com/MonsieurBobine
★ Abonnez-vous sur Youtube ► http://bit.ly/Mr-Bobine

The Killer de John Woo : la critique / analyse de Monsieur Bobine
Réalisation, voix, montage : Julien Pavageau
Écriture, recherche : Aurélien Gouriou-Vales et Yoan Orszulik

Si on a parfois tendance à réduire The Killer à ses scènes d'action over the top, il ne faut pas oublier que le film de John Woo à surtout redéfini la façon de filmer l'action au cinéma, et pas seulement à Hong Kong. En puisant son inspiration tant dans les wu-xia pian de son mentor, Chang Cheh, que dans les western de Sam Pekinpah et surtout dans le Samourai de Jean-Pierre Melville, John Woo livre avec The Killer, un film à cheval entre l'orient et l'occident qui a été pour beaucoup de personnes, une porte d’entrée sur le cinéma Hong-kongais.

The Killer :
Réalisé par John Woo
Avec Chow Yun-fat, Danny Lee, Sally Yeh
Genre : action, heroïc-bloodshed

© 2018 - Le Ciné-Club de M. Bobine

Abonnez-vous dès maintenant pour ne rater aucune analyse cinéma de Monsieur Bobine !

Commentaires