Le Père Noël ne vient pas de Laponie mais de Turquie - Savant Singe

La véritable histoire du Père Noël.

Saint Nicolas était un évêque du 4e siècle originaire de la ville de Myre.

Myre est une ville d’ Anatolie, région appelée aujourd’hui… Turquie !

Saint Nicolas était connu pour aider les pauvres et les nécessiteux de sa région. Une légende raconte même qu’il aurait sauvé trois jeunes jeunes filles destinées à l’esclavage et la prostitution. En effet, leur père étant trop pauvre, il ne pouvait payer leur dot. Car oui, à l’époque une jeune fille non mariée devait être rentabilisée via l’esclavage ou la prostitution. Vive légalité homme/femme.
Saint Nicolas pour éviter ce drame aurait lancé à leur fenêtre une bourse remplie d’or. Cette bourse servit au père des jeunes filles qui a donc pu payé les dots et marier ses filles.

L’évêque Nicolas est mort vers l’année 345, très certainement un 6 décembre et peut-être tué par les Romains. On le considéra donc comme un martyr, à qui on attribua des dizaines de légendes et de miracles dans lesquels ils sauvaient des enfants. Près d’un siècle plus tard, l’Eglise le canonisa. C’est à dire qu’elle lui conféra le statut de “Saint”. D’où la fête de la Saint Nicolas le 6 décembre qui célèbre les enfants.


La légende de Saint Nicolas fut au 11e siècle d’abord importée par les italiens qui le nommèrent Nicolas de Bari, puis par le lorrain Charles Aubert qui créa une basilique à son nom près de Nancy.

De là, le culte s’est propagé dans les pays germaniques voisins qui transfomèrent son nom en Sinter Klaas, Saint Nicolas en flammand.

Au 17e siècle, hollandais et anglais qui avaient colonisé l’amérique vivaient dans la ville de Nouvelle Amsterdam, qui deviendra plus tard New York.

C’est cette colonie, anglo-hollandaise qui donna le nom américanisé de Santa Claus. Et puisque la Saint Nicolas et Noel, deux fêtes celebrant les enfants, n’étaient séparées que de 19 jours, ils décidèrent de les réunir.

C’est ensuite en 1823 que le poète américain Clement Clarke Moore décrit l’apparence definitive du père un Noël en le décrivant dans on poème « A visit from Saint Nicholas »
Comme un bonhomme joufflu, l’air gentil et bien nourri, habillé en fourrure, portant barbe soyeuse et véhiculé par un traîneau tiré par huit rennes.

Ce n’est qu’en 1920 que Coca Cola reprit l’image du Père Noël à des fins commerciales et le fit connaître avec l’apparence que l’on connait.

Et c’est ainsi que Nicolas le turc devint par enchantement… le père Noël.

Sources
http://www.history.com/topics/christmas/santa-claus#
http://www.stnicholascenter.org/pages/turkey/
http://www.history.com/topics/christmas/santa-claus/videos/origins-of-santa-claus
https://www.youtube.com/watch?v=DBn2wIQWoB8
https://www.youtube.com/watch?v=u13QYxDZg5M
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/infusion-de-sciences/2007/12/25/de-nicolas-le-turc-a-coca-la-veritable-histoire-du-pere-noel
https://www.youtube.com/watch?v=JCY9GMIJW5M

Commentaires