La gravité est-elle notre pire ennemie sur Mars ?

On dit souvent de Mars qu’elle est la sœur jumelle de la Terre. Une appellation trompeuse qui pourrait faire oublier que la planète rouge est un environnement particulièrement hostile pour l’Homme...

NB: Petite erreur de dialogue ! Le squelette dit bien évidemment "je fonds" et non "je fonce" :)

---------------
LA MINUTE SCIENCE !
---------------
Tipeee (financement participatif): http://goo.gl/qMnPg5
Youtube : http://goo.gl/ryrBBO
Facebook : http://goo.gl/EPFl4t
Twitter : http://goo.gl/SmHjZa
Site officiel : http://goo.gl/UhCTHNt
Collectif "La vidéothèque d'Alexandrie" : http://goo.gl/I2eh0w

---------------
SCRIPT
---------------
On dit souvent de Mars qu’elle est la sœur jumelle de la Terre. Une appellation trompeuse qui pourrait faire oublier que la planète rouge est un environnement particulièrement hostile pour l’Homme.

Avec une température moyenne de -65°C, des sols extrêmement toxiques, de violentes tempêtes de poussière, un rayonnement cosmique mortel permanent et une atmosphère quasiment inexistante, difficile d’imaginer une colonie humaine s’y implanter durablement avec succès.

Au-delà des conditions inhospitalières régnant à sa surface, la planète rouge présente également une gravité 62% inférieure à celle de la Terre. Un véritable problème – et probablement l’un des plus difficiles à solutionner - puisque notre organisme n’a pas évolué pour fonctionner correctement dans un environnement où la force d’attraction est aussi faible.

Sans stimulation gravitationnelle suffisante, nos muscles et nos os finissent en effet par s’atrophier et les problèmes de santé pointent alors assez rapidement le bout de leur nez.

Dans le cas d’une ostéoporose martienne, la diminution de la masse osseuse entraine la libération d’importantes quantités de calcium dans le sang, ce qui peut conduire à des constipations, des calculs rénaux ou encore une dépression psychotique.

Comme le cœur a moins besoin de travailler pour faire circuler le sang dans l’organisme, il s’affaiblit progressivement entrainant une baisse de la réactivité et de la motivation : pour l’individu, tout devient plus compliqué et laborieux.

Les scientifiques ne savent pas très bien jusqu’où peut aller cette lente dégradation mais ils y associent également de l’anémie, des troubles du sommeil, une baisse des défenses immunitaires ainsi que des problèmes de cicatrisation.

Cerise sur le gâteau, le manque de gravité perturbe également le fonctionnement du système vestibulaire, une partie de l’oreille interne contribuant à la sensation de mouvement et d’équilibre. En conséquence, un être humain habitant sur Mars pourrait être en proie à une désorientation sensorielle permanente agrémentée d’une désagréable sensation de nausée.

Les spécialistes travaillent bien évidemment d’arrache-pied afin à la résolution des différents problèmes inhérents à la gravité martienne. Le problème, c’est que lutter contre une force d’attraction ambiante n’est pas chose aisée

Alors bien évidemment les spécialistes travaillent d’arrache-pied à la résolution de tous ces problèmes liés à la gravité. Mais la route risque d’être longue jusqu’à ce qu’ils parviennent à trouver une stratégie viable permettant à l’Homme de coloniser avec succès la planète Mars.

---------------
POUR ALLER PLUS LOIN
---------------
Sources (en bas de page) : http://www.boite-aux-curiosites.com/la-gravite-est-elle-notre-pire-ennemie-sur-mars/

---------------
MUSIQUE
---------------
Stellardrone - https://stellardrone.bandcamp.com/

Commentaires