PSYCHE #1 : les psys, tous les mêmes ?

Psyché, c'est 4 minutes pour répondre à toutes les questions que vous nous posez sur la psychiatrie, la psychologie, etc...
Psyché, c'est 4 minutes pour Vous, entièrement consacrées à vos interrogations les plus intimes !

Pour les accrocs, voici la transcription de l'épisode :
Salut les Psychonautes ! Bienvenue dans Psyché, l'émission du PsyLab entièrement consacrée à vos interrogations les plus secrètes.

Et pour commencer, une question existentielle majeure...

Psychiatres, psychologues, psychanalystes, tous les mêmes ?

Le psychiatre est un homme d'âge mûr qui cultive l'art de la calvitie et de la manipulation.

Médecin, il est au-dessus de tout soupçon. Il adore enfermer, attacher et inonder les gens médicaments et parfois même leur injecter un peu d'électricité dans le cerveau.

Ainsi il devient, soit tueur en série, soit meurtrier par procuration en utilisant l'hypnose.

Plus sérieusement le psychiatre est un médecin qui a usé ses fonds de culotte pendant six ans sur les bancs de la fac et qui a ensuite étudié la psychiatrie pendant quatre ans. Durant ses études l'apprenti-psychiatre étudie les neurosciences, la psychopathologie, les psychotropes et leur maniement et s'initie parfois aux psychothérapies. Les plus masochistes d'entre eux peuvent encore prolonger en devenant pédopsychiatre comme Bruce Willis dans Sixième Sens,addictologue rock n'roll comme le Docteur Karila ou encore gérontopsychiatre comme Morgan Freeman dans Miss Daisy et son chauffeur.

Le rôle du psychiatre est de prévenir, diagnostiquer et soigner les maladies mentales. Selon les établissements où il exerce, il peut avoir des missions de recherche et d'enseignement. Cerise sur le gâteau, il peut devenir psychanalyste. Et là, c'est carrément la classe : vous faites quoi dans la vie vous ? Moi je suis psychiatre-psychothérapeute-psychanalyste...
Ca scotche, non ?

En miroir du psychiatre, le psychologue est souvent une femme jeune, plutôt jolie plutôt sympathique et qui s'occupe des causes perdues : une assistante sociale du psychisme en quelque sorte...

En termes de formation la plupart des psychologues possèdent un DESS ou un DEA et apprennent la psychologie. Un terme regroupant hélas un vaste champ de connaissances : psychologie clinique, cognitive, développementale, comportementale, etc... Promis, un de ces jours on vous fait un topo sur la psychologie. Oui hélas car les formations sont loin d'être homogènes sur le territoire et il existe une grande variété de psychologues... Jeff c'est à toi
maintenant !

Le ou la psychologue est à même de proposer des entretiens thérapeutiques, des tests de personnalité, des tests projectifs, des tests d'intelligence.

Mais également des séances thérapeutiques de groupe, destinées aux couples et aux familles, par exemple...

Il peut également animer des séances de supervision pour soignants comme les fameux groupes Balint destinés aux médecins généralistes.

Alors être psychologue, est-ce que c'est aussi cool qu'au cinéma ?

Eh bien, pas vraiment !

En libéral, leurs soins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale
et à l'hôpital leur place n'est souvent pas très bien définie.

Ils sont pas très bien payés et en plus ils sont très régulièrement mis en compétition avec les méchants psychiatres !

Le psychanalyste est ce vieux monsieur barbu, portant des lunettes rondes, possédant un divan rouge élimés aux angles, qui dort pendant les séances, abuse parfois de ses patientes et n'accepte que le cash ?

Souvent confondu avec les deux catégories précédentes, le psychanalyste est en réalité un psychothérapeute héritier du savoir et de la pratique du neurologue Sigmund Freud.

Le psychanalyste est un explorateur de l'inconscient, ce je ne sais quoi qui trouve ses sources dans nos expériences émotionnelles infantiles et qui se manifeste dans notre vie de tous les jours par des oublis, des lapsus, des trébuchements, en bref, des symptômes.

Mais avant de devenir psychanalyste, il faut avoir été soi-même analysant : c'est à dire couché sur le divan afin d'avoir découvert ses propres fantasmes inconscients, condition sine qua non, pour pouvoir s'en libérer.

Outre ce passage obligé, le psychanalyste est, dans une grande majorité des cas, soit psychologue, soit médecin, et appartient à une école de psychanalyse.

Il en existe une constellation : des Freudiens, aux Lacaniens, en passant par les Kleiniens ou les Jungiens.

Lorsque l'analyste vous couche sur le divan on appelle ça une cure type.

Mais l'analyste peut également travailler en face à face ou en groupe.

Certains psychanalystes geek comme Yann Leroux utilisent même le jeu vidéo comme outil de médiation psychodynamique.

Un mot enfin de la neuropsychanalyse, un fascinant mouvement créé par Max Holmes, un neuropsychologue psychanalyste, qui vise à éclairer le savoir psychanalytique à la lumière des neurosciences.

Commentaires