Pourquoi la Terre est-elle la seule planète du système solaire à disposer d'un océan ?

Pour comprendre pourquoi la Terre est la seule planète du système solaire à bénéficier d’un océan d’eau liquide en surface, il faut s’intéresser à plusieurs facteurs et ne pas se limiter aux questions de températures...

---------------
LA MINUTE SCIENCE !
---------------
Tipeee (financement participatif): http://goo.gl/qMnPg5
Youtube : http://goo.gl/ryrBBO
Site officiel : http://goo.gl/UhCTHNt
Facebook : http://goo.gl/EPFl4t
Twitter : http://goo.gl/SmHjZa

---------------
SCRIPT
---------------
Pour comprendre pourquoi la Terre est la seule planète du système solaire à bénéficier d’un océan d’eau liquide en surface, il faut s’intéresser à plusieurs facteurs et ne pas se limiter aux questions de températures.

Alors oui, la Terre se situe dans ce que les scientifiques appellent la zone habitable de notre étoile, c’est-à-dire la zone du système solaire où la température à la surface des planètes permet en théorie la présence d'eau liquide – élément indispensable à l’apparition de la vie.

Mais alors comment expliquer que Mars et Vénus, toutes deux également situées en zone habitable et disposant d’eau, ne présentent aucun océan externe ?

En fait, une température adéquate n’est qu’une des conditions à l’apparition d’étendues d’eau liquide à la surface d’une planète.

Prenons Mars par exemple. La température moyenne annuelle à la surface de cette planète est de -55°c ; mais en été, au niveau de son équateur, le thermomètre monte généralement aux alentours de 20°c : une température qui devrait normalement suffire à l’apparition zones recouvertes d’eau liquide.

Le problème, c’est que l’atmosphère de Mars est extrêmement fine ce qui se traduit par une pression 170 fois inférieure à celle de la surface de la Terre. A ces niveaux de pression, l’eau entre en ébullition non pas à 100°c mais à 10°c. Autrement dit, sur la planète rouge, l’eau liquide ne peut exister qu’entre 0 et 10°c.
Dans des conditions aussi draconiennes, impossible de voir se former un océan à sa surface !

Pour Vénus, c’est un peu différent. Elle est déjà relativement proche de notre étoile mais dispose en plus d’une atmosphère de dioxyde de carbone extrêmement dense. Ce gaz à effet de serre a depuis longtemps transformer la planète en une véritable fournaise où l’eau n’a plus aucune chance de pouvoir exister à l’état liquide.

Des trois planètes situées dans la zone habitable, la Terre est donc la seule à disposer de la pression atmosphérique nécessaire à l’existence d’eau liquide à sa surface.

C’est d’ailleurs cette même pression atmosphérique qui permet à notre planète de garder captive sa vapeur d’eau, entrainant par là-même un cycle hydrologique stable.

Et puis bien sûr il reste un dernier élément capital, sans lequel notre océan mondial ne pourrait exister : le champ magnétique terrestre. Sans lui, la Terre serait frappée de plein fouet par les puissants vents solaires émanant de notre étoile et notre atmosphère alors littéralement balayée par des flux de plasma destructeurs...

---------------
MUSIQUE
---------------
Kevin MacLeod - http://goo.gl/T7GGwK

Commentaires