PSYCHE #6 : Freud VS Neurosciences ROUND 1 - la conversion hystérique

Psychanalystes et neuroscientifiques sont-ils faits pour se mettre sur la tronche ? Ou peuvent-ils se parler sans se crêper le chignon ? Un début de réponse dans cette vidéo, dans laquelle on vous explique (presque) tout sur le trouble conversif.

Comme toujours, n'hésitez pas à faire vivre la section des commentaires, on se fera un plaisir d'échanger avec vous.


N'hésitez pas à partager, à vous abonner à notre chaîne, à nous suivre sur facebook et twitter :
facebook.com/user/lepsylab1
twitter.com/user/lepsylab

Et suivez-nous également sur la Vidéothèque d'Alexandrie, un regroupement de vidéastes proposant du contenu pédagogique et culturel : https://www.facebook.com/lavideothequedalexandrie

Pour aller plus loin :
- Vocabulaire de la psychanalyse - Laplanche & Pontalis
- Cojan, Y., Waber, L., Carruzzo, A., & Vuilleumier, P. (2009). Motor inhibition in hysterical conversion paralysis. Neuroimage, 47(3), 1026-1037.
- Vuilleumier, P. (2005). Hysterical conversion and brain function. Progress in brain research, 150, 309-329.
- Van Beilen, M., De Jong, B. M., Gieteling, E. W., Renken, R., & Leenders, K. L. (2011). Abnormal parietal function in conversion paresis. PloS one, 6(10), e25918.
- Mouchabac, S. (2007). Conversion hystérique et imagerie fonctionnelle. Neuropsychiatr Tendances Debats, 30, 19-32.
- Auxéméry, Y. (2014). La nécessaire évolution de définition de la «conversion hystérique». L'Évolution Psychiatrique, 79(2), 287-294.

Commentaires