L'APRÈS-SÉANCE - Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence

Avec ce film, le suédois Roy Andersson termine sa fameuse "Trilogie des vivants". Conclusion en beauté ou sortie de piste ?

N'hésitez pas à vous abonner à la chaîne et à rejoindre la communauté !
https://www.facebook.com/LeFossoyeurDeFilms
https://twitter.com/FrancoisTheurel

Commentaires